Comprendre et bien choisir son huile de CBD

Stress, anxiété, sommeil, douleurs musculaires, sécheresse cutanée… de plus en plus de consommateurs se tournent vers des solutions naturelles pour soulager différents maux. Parmi ces solutions, le chanvre est particulièrement mis en lumière en ce moment en France. Plus précisément le CBD ou cannabidiol, un cannabinoïde issu du chanvre reconnu par l’OMS comme étant non toxique, non addictif et non psychotrope, se présente comme une réponse de plus en plus utilisée.

On retrouve notamment ce produit en vente sous forme de bouteille d’huile de 10 ou 30ml. Cependant, il n’est pas facile d’y voir clair tant l’offre et les termes employés sont nombreux : isolat, broad spectrum, full spectrum, concentration en pourcentage, en milligrammes, huile de chanvre, huile d’olive, huile mct, goutte à goutte, spray… Avant de choisir son huile de CBD, voici les bonnes questions à se poser :

Isolat, broad spectrum ou full spectrum, qu’est-ce-que cela signifie et comment se décider ?

Lorsque vous ferez le tour des huiles disponibles sur le marché, vous verrez apparaître les mentions isolat, broad spectrum ou encore full spectrum. Ces mentions sont importantes car vous n’aurez pas le même produit fini dans votre bouteille.

Isolat de CBD

Une huile fabriquée à partir d’isolat de CBD aura l’avantage d’une composition simple : la molécule de CBD sous forme de cristaux (isolat ) est dissoute dans une huile. Il faudra, dans ce cas, porter une attention particulière à la pureté de l’isolat utilisé pour s’assurer qu’il n’y a pas de résidu de pesticides, ni de métaux lourds avec analyses à l’appui. Il est préférable de s’orienter vers les distributeurs mettant à disposition les certificats d’analyses de laboratoires indépendants. Les huiles fabriquées avec l’isolat ont une formulation simple et permettent d’avoir un produit constant, facile à doser. Ces huiles sont sans traces de THC, la molécule stupéfiante interdite en France.

Broad spectrum

Ensuite, les huiles « broad spectrum » ou à « spectre large » sont fabriquées avec un extrait de cannabis qui contient du CBD et d’autres cannabinoïdes mais toujours pas de THC. En effet, il en existe plus d’une centaine de cannabinoïdes différents dans les variétés de chanvre Sativa. Le CBG ou cannabigérol notamment qui permet d’activer les récepteurs CB2 et contribue ainsi à la réduction des inflammations comme peut le rapporter cette étude Européenne ou encore qui permet de réduire la tension musculaire. L’action combinée du CBD et CBG aide à maintenir le corps dans un état d’homéostasie c’est-à-dire un état d’équilibre des organes et des fonctions vitales. Avec ce type de formulation, on pourra choisir une concentration plus faible en CBD en fonction de la quantité des autres molécules présentes. Par exemple une huile CBD /CBG 1 pour 1 pourra avoir une concentration en CBD réduite de moitié.

Full spectrum

Enfin, les huiles « full spectrum » ou à « spectre complet » sont fabriquées à partir d’extrait de l’ensemble des cannabinoïdes. Si elles sont autorisées dans beaucoup de pays, elles restent néanmoins interdites en France car vous l’aurez compris, elles contiennent des traces de THC. La MILDECA rappelle clairement que les produits finis ne doivent pas contenir de THC et que la limite de 0,2% souvent mentionnée ne s’applique qu’à la plante.

Huile de chanvre

Comment choisir la concentration de son huile de CBD ?

En fonction de votre besoin, de votre poids et de votre métabolisme, la concentration en CBD à utiliser ne sera pas la même. L’idéal étant d’avoir l’avis extérieur d’un professionnel comme votre médecin. Par ailleurs, si un sous dosage ne produira que peu ou pas d’effet, un dosage trop élevé qui sature l’organisme ne produira pas d’effet supplémentaire et vous coutera cher pour rien. On vous rassure au passage, il n’y a aucun cas de surdosage au CBD connu à ce jour.

Si vous souhaitez utiliser le CBD pour améliorer votre sommeil, une prise de CBD sous la langue ou prise sublingual (à tenir 1 minute) 10 minutes avant d’aller se coucher est une méthode efficace. Vous pouvez démarrer avec un dosage de 0,25mg par kg puis augmenter jusqu’à 0,5mg par kilo. Dans ce cas de figure, choisir une huile 5% ou 10% est approprié.

Par ailleurs, si vous recherchez des effets pour soulager les problèmes liés au stress ou à des douleurs musculaires, il est préférable de répartir les prises sur la journée avec une approche progressive. Nous vous recommandons de commencer par 0,5mg de CBD par kg et par jour. Si les effets sont insuffisants, vous pouvez augmenter à 1mg par kg et par jour puis 1,5mg de CBD par kilo et par jour. Les concentrations 10% , 15% et 20% seront à privilégiées. En augmentant la concentration, vous limitez ainsi la quantité d’huile utilisée pour l’atteinte des effets souhaités.

Enfin pour une utilisation cutanée, pour contribuer à réduire les rougeurs et irritations, nous vous recommandons de vous tourner vers une huile de chanvre à 10% à mélanger avec votre crème de soin. Il vous suffira d’ajouter une ou deux gouttes à votre crème de jour en application quotidienne.

 

Huile d’olive, huile de chanvre , huile mct , compte goutte ou spray que faut-il choisir ?

Tout d’abord, on peut se demander pourquoi le CBD est vendu sous forme d’huile. La réponse est en fait assez simple : le cannabidiol est lipophile. Il se dissout dans les matières grasses et non dans les liquides. Ainsi un isolat de CBD pur qui se présente sous forme de cristal, aura besoin d’un support gras pour être dilué.

L’huile de chanvre est la plus souvent utilisée. C’est l’huile que nous recommandons pour une application cutanée car elle est nourrissante et hydratante. En cas de prise sublingual, c’est un support intéressant car elle est riche en oméga 3, 6 et 9 mais son goût herbacé assez prononcé peut  déranger.

On trouvera également des huiles de CBD avec de l’huile d’olive. Excellente pour l’élasticité de la peau, et la consommation de cette huile est aussi très bien connue pour ses bienfaits sur la santé. Elle est riche en oméga-9 qui réduisent le taux de « mauvais » cholestérol et en polyphénols qui réduisent le vieillissement des cellules. Par contre elle est extrêmement calorique.

En cas de prise sublingual, notre préférence s’oriente du coup vers les huiles CBD avec MCT (Triglycérides à chaine moyenne) riche en acide caprylique. Cette huile issue de la noix de coco, a pour premier effet de réduire l’amertume du CBD. Elle est par ailleurs plus facile à digérer. Enfin, alors qu’une huile traditionnelle sera stockée sous forme de graisse dans l’organisme, les molécules d’huile de coco MCT seront directement brulées par le corps pour produire de l’énergie. Il n’y a pas de stockage dans les tissus adipeux résultant de sa consommation. C’est pour cette raison qu’elle est utilisée par les sportifs  car ses propriétés sont tout à fait adaptées à leurs besoins. Par ailleurs, certains fabricants comme les huiles hexa3, ont ajouté des arômes naturels comme le citron, la vanille ou la menthe qui rendent la prise sublinguale beaucoup plus agréable.

Après plusieurs essais, nous avons trouvé que le goutte à goutte était plus adapté pour une utilisation cutanée. C’est facile d’ajouter une ou 2 goute d’huile de CBD sur la noisette de notre crème de jour. En revanche le spray disponible sur certaines huiles et véritablement plus pratique pour une prise d’huile sous la langue. Cela permet de ne pas en mettre à côté et compte tenu du prix, il serait dommage d’en gâcher la moindre goutte.

venenatis Phasellus felis facilisis felis Curabitur ut non