Le PEA, C’est quoi?

De nouvelles perspectives pour la santé: le PEA (palmitoylethanolamide) un cannabinoïde (comme le CBD ou le THC) mais non issu de la culture du cannabis. Le PEA est un produit qui suscite l’intérêt  par ses multiples applications pour la santé.

Le PEA participe au système endocannabinoïde.  Mais de quoi s’agit-il?

Le PEA ou (palmitoylethanolamine) est un amide d’acide  gras endogène, c’est à dire qu’il existe naturellement dans l’organisme en petite quantité. Il fait partie de la famille des cannabinoïdes, comme le CBD ou le THC  issus du cannabis .

Le PEA est le simple amide d’acide gras lié au transmetteur endogène de cannabinoïdes, l’anandamide (AEA) .

L’AEA est associée à la détente et à la régulation de la douleur et plus il y a d’AEA dans le sang, mieux la personne se sent. De nombreuses études  montrent ses possibilités en tant que complément alimentaire utilisé comme anti-inflammatoire, analgésique et protecteur des tissus. Ses qualités le rapprochent du CBD.

Où le trouve-t-on?

On le trouve dans certains aliments: le jaune d’oeuf, le soja, l’huile de carthame, de ricin, d’arachide , d’olive, les abats…

Il peut aussi être synthétisé.

Comment a été découvert le PEA?

En 1939, Alvin F. Coburn (Alvin F. Coburn)  fut le premier à étudier le PEA , il menait des recherches sur les effets du jaune d’oeuf sur la prévention du rhumatisme articulaire aigu chez les enfants de New York. Il a alors découvert que la partie de phospholipides du jaune d’oeuf pouvait prévenir de manière efficace l’infection .

Des études suivantes menées à New York et à Chicago ont confirmé  l’efficacité de cette portion de phospholipides lors d’épidémies infectieuses. Par la suite, il a été découvert que cette fraction de phospholipides, le palmitoylethanolamide, était présente dans le soja à un pourcentage plus élevé pour un coût moindre. Ces découvertes ont fait  entrer le PEA alors dans le champ de la recherche pour la santé.

Comment agit le PEA?

En 1990,la chercheuse italienne Rita Levi-Montalcini (Rita Levi-Montalcini) étudia les effets du PEA: Elle observa qu’il agissait sur le système nerveux central et sur le système nerveux périphérique.

Il n’agit pas directement sur les récepteurs CB2, comme les phytocannabinoïdes spécifiques du chanvre comme le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC) .

Le PEA agit à travers d’autres mécanismes:

  • par une action directe sur les mastocytes, cellules du système immunitaire,  présents partout dans l’organisme. Ils jouent un rôle clé dans l’immunité, l’inflammation, les allergies et la santé neuronale. Il inhibe la libération d’histamine et autres médiateurs, clés de l’inflammation dans de nombreuses pathologies.  Cela suggère que le PEA peut être une puissante molécule pour la santé du système immunitaire.
  • par une action directe sur des récepteurs différents des CB1 et CB2 activés habituellement phyto cannabinoïdes tels que le THC et le CBD, ils produisent des effets similaires et d’environnement..
  • par une action  sur des récepteurs capables d’activer et désactiver les gènes qui contrôlent la douleur et l’inflammation, ceux ci jouent un rôle  également un rôle dans l’obésité et le métabolisme du glucose.
  • par une action indirecte sur d’autres récepteurs qui ouvrent ou ferment des canaux ioniques  (ions sodium, magnésium et potassium ) ce qui agit sur les transferts de messages douleur.
  • par une action sur les enzymes qui détruisent les endocannabinoïdes ce qui prolonge leur action sur les récepteurs.(Dr Traj Nibber)

Le PEA a un rôle actif sur les récepteurs cannabinoïdes au niveau des cellules du système nerveux central; Il est synthétisé à partir des phospholipides des membranes des   cellules périphériques et du système nerveux  pour répondre physiologiquement comme mécanisme de réparation de l’inflammation, en cas de besoin face au  stress, agressions (infections, maladies infectieuses, inflammatoires, allergiques, chocs, douleurs…) Il est donc disponible au niveau de toutes les cellules de l’organisme. Il a une action de régulation et agit également comme messager intercellulaire; Il favorise l’homéostasie globale efficace et maintient l’équilibre de la santé tant face aux agressions internes qu’externes.

De ce fait, le PEA a un rôle important au niveau inflammatoire,  analgésique, immunitaire.

Quels sont les domaines d’action du PEA?

Le PEA soulage les douleurs (analgésique) :

  • Depuis 1970, 6000 patients souffrant de douleurs chroniques et d’inflammation ont fait l’objet  d’études cliniques. Le PEA s’est avéré être un produit offrant un  bénéfice certain. De plus, on observe un défaut   de synthèse du PEA dans des conditions pathologiques. Par exemple, une étude de la fibromyalgie relevé un défaut de synthèse du PEA dans les muscles  des patients.
  • L’apport de PEA pourrait constituer une solution therapeutique dans cet état chronique. (Ghaufori et al., 2013)
  • Cette idée de manque, suggérée également par Ethan Russo, pourrait conduire à d’autres maladies de carence  (Russo, 2004).
  • Plusieurs études ont montré que, lorsque le PEA est utilisé en même temps
  • que les médicaments opiacés pour soulager les douleurs lombaires, la dose d’opioïdes peut être alors réduite donc effets secondaires moindres. (Passavanti et al., 2017).
  • Les Douleurs chroniques posent un problème de santé publique. En fonction de leur origine, les douleurs chroniques peuvent être classifiées en douleurs inflammatoires (ex. ostéo arthrite, rhumatisme articulaire) ou douleurs   neuropathiques causées par une maladie ou une lésion des systèmes nerveux central ou périphérique. L’usage du PEA apporte une réduction des signaux de douleurs.

Son action a été testée avec succès dans les douleurs neuropathiques périphériques liés à l’atteinte de nerfs sans que le système central soit concerné :

  • Douleurs dorsales type lombaires, sciatiques cervicales, (Passavanti ,2017)
  • Arthrose, ostéoarthrite  Il est observé un soulagement des douleurs et une remobilisation des articulations avec une meilleure amplitude des gestes.
  • Syndrome du canal carpien : Le PEA réduit la douleur et favorise le mouvement.
  • Fibromyalgie. Il soulage les douleurs et améliore la qualité de vie des patients.(Ghaufori et al, 2013)
  • Douleurs pelviennes et vaginales chroniques.
  • Douleurs dentaires après une opération dentaire ou une chimiothérapie.
  • Les douleurs  chronique liées au diabète: fourmillements…

Mais aussi dans les douleurs neuropathiques centrales;

  • Suites d’AVC: Le PEA agit sur les douleurs et la spasticité, il limite les mouvements incontrôlables.
  • maladie de Parkinson; associé à la Dopamine il ralentit la maladie et améliore le confort des malades .
  • Sclérose en plaques: il soulage les douleurs.
  • Maladie D’alzheimer: Le PEA jouerait un rôle protecteur, il ralentit la perte des neurones.
  • Epilepsie : Diminution des contractures musculaires.

 Le PEA a toute sa place comme anti-inflammatoire reconnu.

Le PEA joue son rôle de neuroprotecteur.

Une carence en PEA peut conduire à la dépression, démence, troubles moteurs.

  •  la dépression En complément du traitement antidépresseur, le PEA  majore l’effet du traitement et a lui même un effet antidépresseur et anxiolytique.    (Crupi et al 2013‘  )
  • Troubles du sommeil
  • certaines études sont en cours sur l’autisme. (Khalaj et al., 2018).

Le PEA et les allergies:

Par son rôle dans les mastocytes,la PEA devrait être utile dans toute allergie aérienne, alimentaire ou de contact en limitant la réaction inflammatoire liée à l’allergie.

Le PEA et Prévention de la grippe et des affections respiratoires.

En Tchécoslovaquie dans les années 1970, des études cliniques  ont montré l’efficacité du PEA en prévention de la réduction des symptômes en milieu confiné (usine, caserne, communauté d’enfants).. Au delà du traitement direct de troubles douloureux, il est prouvé que le PEA a un effet cytoprotecteur , il protège par sa présence des agressions extérieures : il a été démontré qu’il favorise ainsi l’immunité face aux infections. Aucun effet indésirable n’est relevé au cours de ces expérimentations.

Migraines:  Il a été établi que le THC et CBD combinés soulage la migraine. Avec la migraine, le niveau des endocannabinoïdes du système  diminue, leur augmentation diminue les migraines. Sa proximité avec les EC, laisse à penser que le PEA puisse trouver sa place sur cette question. Des études sont en cours.

Dépendance au cannabis, THC

Par ses similitudes avec les phytocannabinoïdes, le PEA peut être un allié précieux pour la réduction de la dépendance au THC. Cette propriété se retrouve avec le CBD.

Rôle de protection au niveau cardio-vasculaire et neuro-vasculaire (prévention des AVC) :

Une association a établi un lien entre le taux de PEA plasmatique et une souffrance coronaire chez des personnes souffrant d’obésité; le taux de PEA pourrait servir de marqueur biologique de maladie cardiaque. des études sont en cours…

Des recherches sur des souris de laboratoire ont montré l’importance du PEA sur le contrôle de la vigilance.

Dernièrement, 250 patients victimes d’un AVC ont reçu une préparation de PEA et d’un flavonoïde antioxydant, en vue évaluer une  amélioration neurologique de la cognition, de la douleur, la spasticité et la qualité de vie : on a observé une amélioration significative de tous les indices cliniques . Les résultats des recherches effectuées jusque là suggèrent une implication de cette formulation dans la prévention de l’AVC et le rétablissement (Caltagirone et al., 2016)

PEA pour CHIEN et CHAT:

Au niveau vétérinaire, le palmitoylethanolamide est commercialisé comme complément alimentaire pour traiter les dermatoses et dépilation chez le chien ou le chat. Les propriétés analgésiques et anti inflammatoires calment le grattage et apportent du confort.

 D’où provient le PEA médical?

Il existe une forme naturelle qui est extraite de la lécithine de carthame et une autre synthétique.

Comment prendre le PEA? Quelles posologies?

Le PEA est commercialisé sous forme de complément alimentaire conditionné sous forme de gélules ou comprimés à prendre pendant ou après les repas.

Effets indésirables; le palmitoylethanolamide est non toxique, aucun effet indésirable n’est mentionné.

Étant un complément alimentaire. Il n’est pas nécessaire d’avoir une ordonnance pour se le procurer, il ne bénéficie pas de remboursement.

La posologie préconisée est de 1200 mg en 3 prises de 400 mg. La dose maximale par jour recommandée est de 1800mg en cas de fortes inflammations.

Une durée de 1 mois minimale est recommandée pour une bonne assimilation par l’organisme.

En conclusion

Le  palmitoylethanolamide, molécule connue et étudiée depuis près de 100 ans ouvre un large champ d’applications sur la santé: à la fois dans le domaine de la prévention et de l’amélioration de la vie des malades par ses propriétés analgésiques (douleurs chroniques et autre), anti inflammatoires. Il n’a aucune toxicité reconnue. En raison de son action avec plusieurs récepteurs, il a un  potentiel étendu et favorable à une approche globale de la santé.

Avertissement:

Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.